La manoeuvre de Heimlich pour le chien

Les voies respiratoires du chien peuvent être bloquées par la moindre chose avalée par l’animal (jouet, nourriture, tissu ou autres).

Dans ce cas, il faut tout de suite introduire ses doigts dans la gueule de l’animal et balayer le fond de la gorge afin de trouver l’objet avalé.

Si le chien se met à tousser, laissez-le faire, et n’intervenez pas tout de suite. Tousser est de loin la meilleure façon d’expulser le corps étranger des voies respiratoires. Veillez à ce qu’il tousse sans autre type de complication (malaise).

Si le chien a cessé de tousser sans avoir expulsé l’objet avalé, et vous ne pouvez pas l’atteindre avec vos doigts, il est possible que vous ayez à appliquer les gestes de premier secours tels que la manœuvre de Heimlich.

La méthode ou manœuvre de Heimlich est un geste de premiers secours permettant la libération des voies respiratoires.

Avant de pratiquer cette méthode, essayez sur les petits chiens de les pendre par les hanches, tête vers le bas et de le secouer légèrement. Deux secousses devraient suffire à libérer les voies. Si le chien est grand, il sera souvent impossible de le soulever du sol, dans ce cas, prenez-le par les pattes arrière tout en maintenant ses pattes avant au sol, comme s’il s’agissait d’une brouette.

On peut aussi essayer de taper dans le dos du chien (entre les épaules) à cinq reprises, comme indiqué sur le point  F de la photo ci-dessous. Les coups doivent être secs et donnés avec la paume de la main.

Si l’étouffement persiste, réalisez la manoeuvre de Heimlich telle qu’elle est pratiquée chez les hommes. Placez-vous debout ou à genoux derrière le chien (debout ou assis), passez une main de chaque côté des flancs du chien s’il est grand ou 3 doigts si le chien est petit, puis exercez une pression ferme sur l’abdomen. Répète l’opération rapidement 5 fois de suite puis inspectez l’intérieur de la gueule pour voir si l’objet coincé a été éjecté.

Une fois que l’objet est expulsé, assurez-vous que le chien respire normalement. Si ce n’est pas le cas, faites deux expirations d’air dans les narines de l’animal  (« bouche-à-museau », voir ci-dessous). Soyez prudent, le chien pourrait vous mordre, par réflexe de défense.

 

 Références: http://blog.gudog.fr/gestes-de-premier-secours-chien/